Abbaye de Saint-Vivant

Paragraphes

Consolidation XV

Maître d’ouvrage : Association l’Abbaye de Saint Vivant

Maître d’œuvre : Christian Laporte – Architecte DPLG

Date de début du chantier : 01/06/2015

Date de fin du chantier : 01/07/2016

Contexte : Travaux réalisés pour le compte d’une association. Le but des opérations réalisées chaque année depuis 2001 est de cristalliser les ruines de l’Abbaye de Saint Vivant. L’opération de 2015/2016 porte sur la consolidation de l’aile Est, notamment par la restauration de la façade Sud de cette aile ainsi que la restauration des voûtes endommagées de ses caves. Cette tranche de travaux est très importante pour le maître d’ouvrage car elle vise à la préparation de l’aile Est pour permettre la mise en place d’une étanchéité sur l’aile (dans la tranche de travaux suivante) et ainsi pouvoir déposer le dernier parapluie en place sur le site.

Techniques utilisées : Remplacement de pierres, mise en place de pierres neuves, intégration de parements neufs dans une façade ancienne. Consolidation de voûtes : repérage des zones dégradées ; coffrage des voûtes ; démontage des parties repérées ; remontage des voûtes avec remplacement des pierres gelées ou altérées. Reprise générale des joints de voûtes avec traitement de finition lacunaire pour intégration dans l’ensemble de l’édifice tout en assurant la bonne pérennité des ouvrages repris. Remplacement de pierres de gros volume (masse dépassant 1T) ; travaux d’appareillage complexe (restitution d’une arrière-voussure de Marseille) sur des blocs très volumineux.

Enjeu (x) : Le maître d’ouvrage et le maître d’œuvre sont très sensibles à la qualité du travail exécuté ainsi qu’au respect des règles de l’art et à l’utilisation de matériaux nobles similaires à ceux utilisés lors de la construction de l’édifice. Aussi nous avons utilisé exclusivement des techniques traditionnelles. Les matériaux d’origines ont eux aussi été conservés (mortier de chaux, réutilisation au maximum de pierres issues du site, utilisation de pierre neuve la plus proche possible de celle présente sur site).

Remarques : Lors des travaux de terrassement en face Nord de l’aile Est nous avons découvert les vestiges du four à pain de l’abbaye. Les traces de cet ouvrage ayant été bien conservées nous avons pu restituer le four à pain dans le cadre d’un marché complémentaire en accord avec les services de la DRAC.

 

 

jacquet